Grandi en maturité depuis un moment, l’ailier du TP Mazembe Meschack Elia Lina (23ans) est visiblement prêt pour découvrir le football d’un niveau élevé, après sa révélation en 2016, lui qui était élu meilleur joueur et meilleur buteur du championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui s’est déroulé au Rwanda.

Son parcours pendant cette compétition au Rwanda a émerveillé tout le monde. Sorti un peu de nulle part, ses buts, ses courses, débordements, centres, dribbles et percussions étaient simplement impressionnants pour un joueur sur qui tout le monde attendait le moins.

Un profil rare à trouver, d’un ailier capable de tout faire, surtout marquer régulièrement. Le but marqué en finale face au Mali, en est l’exemple parfait.

Vite, il a été récupéré en équipe nationale senior alors que plusieurs personnes de lui ont pas fait confiance vu l’arsenal d’ailiers et binationaux que possédait la RDC à cette période, à savoir Bolasie, Mubele, Botaka, Mabwati. Mais Meschack dans sa casquette de « Joker » s’était trouvé une place déjà en marquant un beau but face à l’Angola à Kinshasa d’une frappe limpide de plus de 30 mètres.

Malheureusement, le joueur récupéré par Mazembe dès l’après CHAN ne satisfaisait que quand il jouait le dix dernière minutes, chose qui lui a coûté son poste de titulaire.

Son passage à Bursaspor (grâce à l’influence de Bakambu) et au Standard de liège n’a pas donné satisfaction non plus. Le jeune Elia a continué à travailler jusqu’à gagner véritablement sa place au sein du TP Mazembe et même en équipe nationale senior où il a convaincu tout le monde lors de la dernière CAN en Égypte.

Le Royal Anderlecht n’a pas hésité de parier sur le joueur congolais et son coéquipier Arsène Zola, défenseur et ancien capitaine de l’équipe nationale de la RDC de moins de 23 ans.

Selon les sources sûres, Elia Meschack est bien parti pour finalement signer son premier contrat professionnel avec un club européen. L’ailier de Mazembe sera mauve après la période d’essai qui s’avère concluant. Dommage pour Zola qui lui, ne devrait malheureusement pas repris et va devoir continuer à travailler.

Pour cela, l’analyste sportif Gede Luiz Kupa, a profité de la situation de ces deux joueurs pour donner des conseils à Arsène Zola

«C’était prévisible… Je savais que Zola avait encore beaucoup à prouver. Il se perd un peu dans son style de jeu. Il a une bonne patte gauche mais ne fera jamais un bon latéral, qu’il se concentre dans l’axe et y travaille beaucoup. Il a le style de Umtiti, Gabriel milito, Mathieu, et d’autres défenseurs gaucher qui sont passés au FC Barcelone. Honnêtement ce n’est pas top dans le couloir. Qu’il travaille la maîtrise, le physique, qu’il contrôle son agressivité, la lecture du jeu et la concentration. Qu’il bannie la précipitation, l’excès d’engagement et qu’il fasse confiance à son pied gauche. Il sera bon dans l’axe.» a-t-il analysé

Notons que Zola Arsène est sous contrat avec le tout-puissant Mazembe son club formateur, mais n’empêche qu’il ne tente un autre test dans un autre club d’Europe avant qu’il ne revienne à Lubumbashi.

Gede Luiz Kupa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s