Le solide défenseur congolais de Galatasaray Christian Luyindama Nekadio est en pleine progression depuis son arrivée en Europe en 2016. Lui qui a quitté Mazembe pour Standard de Liège alors que peu de sportifs ne lui ont fait confiance, le géant défenseur axial a réussi à s’imposer dans le club belge, jusqu’à être surnommé « Boss ».

Ses performances n’ont pas laissé les recruteurs indifférents, jusqu’à susciter l’intérêt de Galatasaray (D1 Turque) pour un prêt avec option d’achat dont le transfert tournera autour 9 Millions d’euros.

En dépit de ses qualités athlétiques, sa force aérienne, sa puissance, et son impact dans le jeu, le roc congolais accuse également quelques faiblesses à éviter selon certains experts.

Le positionnement de Christian reste très approximatif.

Joshua Bellini, ancien joueur et analyste sportif a décelé les difficultés du « Boss » : «Le positionnement de Christian reste très approximatif. J’ai encore suivi sa rencontre aujourd’hui (face à Sivaspor) et je peux encore confirmer ces instants de déconcentration et une approche très suffisante dans le marquage et les phases constructives (…) je ne suis toujours pas convaincu. J’espère et ceci pour le bonheur des Léopards, avoir tort pendant la CAN ! Il doit beaucoup travailler sur ce point, rien n’est encore tard» s’est-il plaint.

Et pour compléter le précédent, Gede Luiz Kupa, Journaliste et analyste sportif a ajouté : «Luyindama est fort en duel physique mais il est souvent en retard avant une transmission. Il a cette difficulté de lire le jeu et intercepter. Il doit développer sa capacité de lire ce que pensent un attaquant avant qu’il ne le fasse, c’est aussi ça la qualité d’un grand défenseur.

En plus qu’il a tendance à subir les actions que prévoir les éviter, il va lentement au marquage pensant que tous les attaquants freinent le jeu et dribblent. Voilà pourquoi il est souvent mis en difficulté lorsque deux attaquants jouent en une, deux» poursuit-il.

«Son positionnement c’est vraiment le plus gros problème. Lors du marquage en groupe, il a tendance à sortir du bloc croyant tout maîtriser et ça met ses coéquipiers en difficulté.

Et lors de la phase de construction, il est soit en retard soit en avance exagéré. Toujours tendance à sortir avec la balle même lorsque les milieux de terrain et attaquants jouent bas pour construire.»

«Notre défenseur doit simplifier les choses, jouer calme et se laisser guider par un défenseur un peu intelligent tactiquement que lui, « Tisserand » dans notre cas. Il doit aussi prendre l’initiative de rappeler ses coéquipiers à l’ordre, ça pourrait lui donner plus de responsabilité. J’espère qu’il fera une bonne CAN» conclut-il.

Rappelons par ailleurs que parmi les rares joueurs congolais ayant un temps de jeu considérable et est en forme avant la Coupe d’Afrique des nations prévue au mois de juin et juillet prochain en Égypte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s