Auteur d’un début de saison cauchemardesque, avec une série de 7 matchs sans victoire, le football club renaissance du Congo sort de son silence et enchaîne avec des victoires lors de cette phase retour.

Les oranges ont longuement occupé la zone rouge du championnat, en enregistrant des lourdes défaites de leur histoire, à l’image du (6-0) face à Mazembe et (5-1) face à Dauphin Noir lors de la phase aller, conséquences qui ont causé le limogeage du coach Chico Mukeba, et le remplacement rapide du coach intérimaire Picthou Manza.

Les dirigeants de ce club le plus populaire de la capitale, ont subit une forte pression des supporters qui ont demandé la démission du président Fondateur Pascal Mukuna, qui n’a rien donné en fin de compte.

Arrivée à deux journées de la clôture de la phase aller, le nouvel entraîneur Papy Kimoto et ses nouvelles recrues, en l’occurrence Molinga Falcao, ont apporté du souffle à ce club de Kinshasa. Avec comme résultats, trois victoires, deux nuls et une défaite.

Ainsi, Renaissance sort de la zone de relégation et se positionne au milieu du tableau, en attendant les grands matchs qui vont lui opposé à Vita Club, Mazembe et DCMP, respectivement premier, deuxième et troisième au classement.

Rappelons que ce club a traversé une période de crise au début de la saison, avec l’exclusion de ses deux co-fondateurs dont Antoine Musanganya et Roger Nsingi, qui ont été par la suite rappelé au club grâce à l’implication du président de la FECOFA, Constant Omari.

crédit image : vodacom L1