On ne cessera de le dire, la RD Congo est une véritable terre du football. Des matches spectaculaires, des ambiances de folies dans des stades contenant 80.000 personnes et de buts géniaux étaient au rendez-vous

Sans jambages, la Vodacom ligue 1 a pris un rythme infernal.

Voici les temps forts de la semaine :

Mardi au stade de la Kamalondo.

Mazembe – Lubumbashi sport

Le TP Mazembe effectuait son entrée en lice au championnat national et jouait pour la première fois après sa débâcle en ligue des champions. Sans bavure, les Corbeaux ont surclassé Lubumbashi 4-0 avec des buteurs différents : Glody Likonza, Elia Meschack, le malien Aboudoulaye Sissoko et Ushindi Chico.

Vendredi au complexe omnisport Kibassa-Maliba de Lubumbashi.

Lubumbashi sport – Montbleu

Les Kamikazes ont corrigé les errances et se sont vengés en déchaînant leur colère sur le Fc Montbleu de Bunia 6-0 avec au passage un triplé signé Éric Kabwe.

Muungano-Sanga Balende à Bukavu

Shala Pression disputait son premier match devant son public au stade La concorde de Kadutu à Bukavu. Et Muungano avec son nouvel entraîneur. Bruno Bla a surpris Sanga Balende 1-0. But de Likonga Mbala à la 85e minute. Première défaite de ma saison pour les Sang et Or de Mbuji-Mayi.

AS uki- As Maniema Union

C’était le duel entre les deux derniers vainqueurs de la Coupe du Congo sur le plan de la forme. Mais dans le contenu, seul Maniema Union a existé. Victoire nette de l’équipe de Goma au stade de L’Unité de Goma 2-0 sur des réalisations de Kilangalanga et Tusila. Le vainqueur de la Coupe du Congo, l’As Nyuki peine toujours à décoller dans ce championnat, deux points en 3 matches.

Samedi à Lubumbashi

JS Groupe Bazano-Ac Rangers

Le plus beau de la semaine reste la frappe de 50 mètres de Élie Ilunga. Par ce but magnifique. Bazano a stoppé la montée en flèche des Académiciens de Rangers, qui restaient sur deux victoires de suite(1-0). Les Lumpas de Lubumbashi qui ont changé d’entraîneur Daouda Lupembe a pris la place de Baylon Kabongolo, sont signé leur premier succès.

Renaissance du Congo – TP Mazembe.

Jusqu’ici, le match qui a réunit un nombre important de personnes dans un stade. La mythique enceinte de Martyrs était quasiment remplie mais les moins fort mentalement ont dû partir avant, surtout ceux de Renaissance qui ont vu trois buts en première mi-temps en défaveur de leur club. Les Corbeaux ont carburé encore en seconde période avec trois buts entre autres le doublé de Ben Malango (0-6 à l’arrivée)

Dimanche

Dauphins Noir – Don Bosco.

Les Salésiens menaient 2-0 après 16 minutes grâce à un doublé de Mwin Dibundu. En confiance démesurée, ils ont plombé encaissant coup sur coup trois dont celui de Teji Lutonadio qui a donné la victoire numéro 1 à Dauphin (3-2).

Dcmp 1-0 Dragons Bilima

Le Daring a souffert avant de se débarrasser des Monstres. C’est la nouvelle coqueluche des fans qui a délivré les immaculés à la 85e minute, Junior Mbele, transfuge de la JS. Groupe Bazano.

Les leçons à tirer

Le saviez-vous que c’est la victoire la plus large remportée par Lubumbashi Sport en Linafoot, nouvelle formule? Eh oui, les Kamikazes l’ont bien fait. Le saviez-vous aussi que c’est la plus lourde défaite enregistrée par le Fc Renaissance dans son histoire. Elle sera aussi lourde de conséquences.

Une avalanche de buts cette semaine. 26 buts en 8 matches pour une moyenne de 3.2 buts par matches. Qui a dit qu’au Congo, le championnat n’est pas attrayant, voiilà la preuve.