Actuellement à l’Académica Coimbra , dans le championnat portugais. Actuellement à l’Académica Coimbra, dans le championnat portugais. Christopher Oualembo nous raconte son intégration au sein de cette équipe son parcours avec la sélection de la RD Congo lors de la CAN 2015, son regard dans les championnats ou il a joué. C’est ambition avec son club et sa sélection des Léopards.

Christopher Oualembo vous avez débuté votre carrière au Club Sportif D’Achères à l’âge de 10 ans. Ensuite vous avez intégré le centre de formation du PSG ou vous êtes restez six années, ayant même remporté le championnat on U18 Pouvez –vous nous en dire plus sur la suite de votre carrière pour les personnes qui vous connaissent très peu ?

Je suis ensuite passé 4 mois par l’US Quevilly, 1 an et demi à Levante, 2 ans en l’AC Monza, 6 mois à Burgas, 2 ans au Lechia Gdansk et depuis juillet à l’Academica de Coimbra.

Vous étiez à la Can en Guinée Equatoriale avec les léopards ou notre équipe nationale a effectué un magnifique parcours en terminant 3e de la compétition, raconté nous la préparation du groupe pour finir sur le podium ?

On est resté soudé du début à la fin. Le coach a réussi à fortifier notre groupe et à en faire une équipe redoutable en peu de temps. Cela démontre aussi que la préparation et l’engagement personnel de chacun est à saluer. Nous avons tous été professionnels, je pense que personne aujourd’hui ne dira que notre résultat en Guinée Equatoriale a été volé.

Cela faisait longtemps que vous n’étiez plus en sélection. Quel a été votre réaction lors de la publication des 23 après des longues années d’absences ?

Un honneur, une fierté. Je pense que tout footballeur professionnel, compétiteur, apprécie être appelé en équipe nationale.

Vous avez vécu le gros derby entre les deux Congo (victoire 4-2), qui a été considérer comme l’un des meilleur match de la Can 2015 , racontez l’ambiance avant et après le match au sein du groupe ?

Historique. Sincèrement, je pourrais vous en parler jusqu’à demain matin, vous ne pourrez exactement ressentir ce qu’on a vécu. C’était fort.

Vous avez été transféré cet été pendant le mercato estival au club portugais de l’académica Coimbra. Comment c’est passé votre intégration au sein du club ?

Ça s’est bien passé. Je ne jouais pas au début de saison, notamment à cause d’une blessure survenue un peu au mauvais moment. Mais bon, par la suite tout est rentré en ordre Dieu merci.

Vous qui avait côtoyer le championnat bulgare, polonais, italien, espagnol actuellement le championnat portugais quel est le regard que vous porté à chacun de ces championnats ?

Beaucoup de différences. Le football change selon l’endroit où il est pratiqué. Rapide et technique au Portugal et en Espagne, physique en Pologne, tactique en Italie.. J’ai quand même une préférence pour le style espagnol. Le beau jeu, j’adore.

Quelles sont les principaux objectifs en 2eme partie de saison pour vous en club et en équipe nationale aurez vous des match amicaux avec la sélection ?

En club, il faut absolument prendre des points car on est très mal classé. La descente est interdite. En sélection, profiter de ces matchs amicaux pour encore mieux se connaitre et donc bien huiler le collectif. L’objectif est de faire mieux que la rencontre précédente.

Et pour finir quel message voulez-vous adressez au peuple congolais qui vous soutienne et pouvez vous nous parlez de vos ambitions pour l’avenir ?

Un grand merci à chaque Kongolais pour le soutien témoigné avant et durant cette compétition, ainsi que pour les hommages reçus. Léopard un jour, Léopard toujours. Continuez à nous soutenir avec ferveur, nous continuerons à vous représenter avec Force & Honneur. Soyons unis, aimons-nous. Que Dieu bénisse le Kongo

Merci pour l’interview toute la rédaction vous souhaite une bonne continuation à vous Christopher Oualembo